Test voitures

Test du Lexus RX500h, pourquoi faire comme les autres ?

Fiche Technique

Moteur: 4 cylindre hybride (essence) 2.4 turbo
Puissance: 371ch

Transmission: Convertisseur de couple, 6 vitesses, AWD et roues arrière directrices
Couple: 460 Nm
Poids: 2190 kg
0 à 100 km/h: 6,2s

V Max : 210 km/h
Dimensions (L/l/h): 4,89m / 1,92m / 1,71
m
Volume coffre en configuration 5 places : 612 l
Capacité réservoir : 65 l
CO2/km : 182 – 189 g

Look

Une coupe à la fois élégante, dynamique et musclée, Lexus entend bien jouer à armes égales avec les SUV allemands.

Une face avant imposante avec une immense calandre et une signature lumineuse franche.

Un profil racé avec des ailes généreuses qui accueillent ces belles jantes de 21″.

Pour finir avec un arrière très identitaire grâce au large bandeau lumineux qui vient terminer cet ensemble. Une vraie réussite !

Conduite

Qui dit Lexus dit forcément full hybride, technologie qu’on ne présente plus. Pour cette nouvelle génération du RX, exit le 6 cylindres et place au moteur 4 cylindres 2,4l de 371ch et 400 Nm de couple.

Au volant, il y règne une sérénité naturelle grâce au confort général de l’auto. Moteur et boîte de vitesse très souples + 4 roues directrices, ce nouveau RX est suffisamment dynamique compte tenu du poids et est forcément très à l’aise en courbe, on prend du plaisir à son volant, différemment qu’au volant de ces concurrentes allemandes, mais l’expérience Lexus est très agréable au quotidien.

Enfin, les vocalises de l’ancien 6 cylindres sont reprises dans les haut-parleurs avec précision et justesse, ce que nous avons énormément apprécié ! En effet, cela lui permet de conserver un soupçon de noblesse et d’onctuosité.(Nous notons tout de fois une désynchronisation des haut-parleurs et du 4 cylindres à très haut régime mais ce nouveau Lexus RX500h s’apprécie de toute façon à allure normale).

Cependant, la surprésence des aides à la conduite et surtout le fait que le véhicule ne retient pas les réglages choisis peuvent parfois gâcher le plaisir.

Confort / Vie à bord

A bord, « l’Omoténashi » cher aux Japonais donc à Lexus est de rigueur ! Ce terme nippon qui désigne l’hospitalité et le sens de l’accueil dans ses moindres détails, constitue le coeur de l’état d’esprit Lexus, qui place l’humain au coeur de ses préoccupations.

En effet, le confort et le maintien des sièges, la position de conduite, la qualité des matériaux et de l’assemblage font qu’on s’y sent tout de suite très à l’aise. Il n’oublie pas d’exploiter son gabarit avec des places généreuses, devant comme derrière, et propose l’un des plus grands coffres de sa catégorie.

Consommation / Autonomie

De 7,5 l à 10l de sans plomb aux 100 kilomètres, la technologie full hybride, qui ne se branche pas, avec une batterie qui se charge et se décharge très vite, et qui a pour principe de faire des morceaux de trajets en électrique uniquement à ses limites. Malgré tout, cela reste correcte pour un SUV de ce gabarit et de cette puissance.

Tarifs

Notre modèle d’essai, dans sa finition F Sport, Lexus facture ses prestations 99 450 €. Pas donné mais justifié selon nous. La vraie question est de savoir si la clientèle des modèles allemands envisagera ce Lexus RX pour des tarifs similaires…

Conclusion

De notre côté, même si nous regrettons l’absence d’une version 6 cylindres, nous retenons d’agréables trajets au volant de ce RX500h. Le plaisir de l’autre chose et de se démarquer sur la route, tout en ayant les prestations attendues d’un SUV premium en termes d’équipements, de confort et d’insonorisation.

Photos by @Looiiphoto

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page